Vernissage de l’exposition Ochre Magic

juin 24th, 2016
Theresa Burkhardt-Felder, Curator «La grange»

Theresa Burkhardt-Felder, conservatrice du musée «La grange»

Alain Ribaux, Minister for Culture, Ct. Neuchâtel

Alain Ribaux, Conseiller d’Etat du canton de Neuchâtel

Christian Mermet, President of Val-de-Travers Municipality

Christian Mermet, Président de la commune de Val-de-Travers

Dr Arnaud Morvan, Anthropologist and Art Historian

Dr Arnaud Morvan, anthropologue et historien de l’art

Galerie d’images

décembre 11th, 2015

Vernissage de l’exposition Ochre Magic

Vernissage de l’exposition Sky and Desert

Promenade dans l’exposition Sky and Desert

Nuit et journée des musées 2014

Vernissage de l’exposition Waï, l’oeuvre gravée de Dennis Nona

Dennis Nona à La grange

Vernissage de l’exposition Visions aborigènes

Nuit et journée des musées 2011

Inaguration du musée et vernissage de l’exposition Treasures of the Spirit

 

Inauguration du Musée La grange et vernissage de l’exposition Treasures of the Spirit

novembre 23rd, 2015

Le 28 juin 2008, au cours d’une splendide journée d’été, quelques 200 invités se sont réunis sous les tilleuls, dans la cour du Château d’Ivernois, pour célébrer l’ouverture du musée « La grange » et le vernissage de l’exposition « Treasures of the Spirit », un parcours à travers l’Australie aborigène.

A l’origine de cette entreprise avec son mari, Madame Theresa Burkhardt a chaleureusement accueilli les convives et a exprimé l’accomplissement d’un rêve pour elle et son époux, tous deux co-fondateurs de la Fondation Burkhardt-Felder Arts et Culture.

Après avoir salué les superbes résultats obtenus lors de la restauration du Château d’Ivernois et de son domaine, Monsieur Frédéric Geissbuhler, membre du Conseil de la Fondation et ancien associé de la PriceWaterhouseCooper, a introduit les orateurs.

Le Consul Général d’Australie pour la Suisse, Monsieur Ken Pascoe a transmis le message de S.E. Monsieur Ian Kemish AM, Ambassadeur d’Australie pour la Suisse, patron de cette exposition.

Monsieur Jean-Frédéric Jauslin, Directeur de l’Office fédéral de la Culture et co-patron de l’exposition, était représenté par Monsieur Urs Staub, Chef de la Section Art et Design.Madame Sylvie Perrinjaquet, Conseillère d’Etat et Monsieur Vincent Dessaules, Président de la Commune de Môtiers, ont délivré les messages cantonaux et communaux. Monsieur Jacques Hainard, ancien Directeur et Conservateur du Musée d’ethnologie de Neuchâtel et Directeur du Musée d’ethnologie à Genève, a parlé de l’art ethnique vs l’art contemporain.Madame Christine Nicholls, Professeure à la Flinders University d’Adélaïde en Australie, a rapporté son expérience de 12 années de vie auprès d’une communauté aborigène dans le profond désert australien.

Procédant à proprement parler à l’ouverture, Madame Sylvie Perrinjaquet, Ministre de la Culture (NE), a cérémonieusement coupé le ruban, à la suite de quoi Monsieur Gérard Burkhardt a déclaré le musée ouvert.

Une plaquette a été fixée contre le mur, près de l’entrée du musée, pour commémorer cet événement. Les invités ont ensuite pu pénétrer dans l’exposition « Treasures of the Spirit », ainsi nommée pour illustrer la conception spirituelle des Aborigènes, leur respect pour la nature et leur profond attachement à leurs territoires ancestraux.

Madame Christine Nicholls, experte en art aborigène et grande connaisseuse des cultures aborigènes, s’est tenue face à différentes peintures et a expliqué aux visiteurs fascinés la signification du Rêve – Dreaming, ainsi que la spiritualité inhérente à cet art.

Nuit et journée des musées 2011

novembre 23rd, 2015

Vernissage de l’Exposition Visions aborigènes

novembre 23rd, 2015

Le vernissage de « Visions aborigènes » a eu lieu le samedi 8 mai 2010. Plus d’une centaine de personnes se sont déplacées pour prendre part à l’événement et admirer, à travers des œuvres artistiques, la manière de voir des Aborigènes d’Australie.

Exposition incontournable, « Visions aborigènes » est une magnifique célébration de la ‘manière de voir’ des Aborigènes d’Australie. Sur la fondation de « Treasures of the Spirit » vernie en juin 2008, les conservateurs de la collection Burkhardt-Felder Arts et Culture ont réussi à approfondir avec « Visions aborigènes » la complexité et la beauté de l’art aborigène australien (Prof. Christine Nicholls, dans le catalogue « Visions aborigènes », 2010 p. 9.

Les invités arrivent…

Les invités arrivent…

… et sont accueillis par Madame et Monsieur Burkhardt, les fondateurs du musée «La grange»

… et sont accueillis par Madame et Monsieur Burkhardt, les fondateurs du musée «La grange»

Madame Laila Borloz, Conservatrice adjointe du Musée «La grange»

Madame Laila Borloz, Conservatrice adjointe du Musée «La grange»

 

Les visiteurs dans le musée «La grange» - un bâtiment du 18ème siècle magnifiquement restauré - contemplent et admirent les œuvres.

Les visiteurs dans le musée «La grange» – un bâtiment du 18ème siècle magnifiquement restauré – contemplent et admirent les œuvres.

 

Madame Theresa Burkhardt-Felder, Conservatrice du Musée «La grange», présente l’exposition «Visions aborigènes» et les orateurs.

Madame Theresa Burkhardt-Felder, Conservatrice du Musée «La grange», présente l’exposition «Visions aborigènes» et les orateurs.

Monsieur Philippe Gnaegi, Ministre de la Culture du canton de Neuchâtel : «Grâce à la Fondation Burkhardt-Felder, cette superbe propriété a retrouvé son lustre d’antan, et contribue, par ses activités artistiques et culturelles, à faire rayonner le canton.»

Monsieur Philippe Gnaegi, Ministre de la Culture du canton de Neuchâtel : «Grâce à la Fondation Burkhardt-Felder, cette superbe propriété a retrouvé son lustre d’antan, et contribue, par ses activités artistiques et culturelles, à faire rayonner le canton.»

Monsieur Jacques Hainard, ancien Directeur et Conservateur du Musée d’ethnographie de Neuchâtel et Directeur du Musée d’ethnographie à Genève : «Visions aborigènes pourrait s’inscrire par ailleurs dans une nouvelle orientation anthropologique qui interroge des graphismes indigènes pour examiner la vision que ces sociétés ont d’elles-mêmes.»

Monsieur Jacques Hainard, ancien Directeur et Conservateur du Musée d’ethnographie de Neuchâtel et Directeur du Musée d’ethnographie à Genève : «Visions aborigènes pourrait s’inscrire par ailleurs dans une nouvelle orientation anthropologique qui interroge des graphismes indigènes pour examiner la vision que ces sociétés ont d’elles-mêmes.»

Monsieur Claude-Alain Kleiner, Ministre de la Culture du Val-de-Travers : «Vouloir le vrai, c’est s’avouer impuissant à le créer. Si Nietzsche était présent parmi nous aujourd’hui, nul doute qu’il avouerait à son tour son erreur en découvrant ces visions aborigènes tant elles sont criantes de vérité.»

Monsieur Claude-Alain Kleiner, Ministre de la Culture du Val-de-Travers : «Vouloir le vrai, c’est s’avouer impuissant à le créer. Si Nietzsche était présent parmi nous aujourd’hui, nul doute qu’il avouerait à son tour son erreur en découvrant ces visions aborigènes tant elles sont criantes de vérité.»

Madame Jessica De Largy Healy, Anthropologue et Chercheure associée au Laboratoire d’Anthropologie sociale/Collège de France : «Je souhaite féliciter à nouveau la Fondation pour cette superbe exposition. Le fait qu’il y ait tant de régions différentes d’Australie qui sont représentées permet justement de se rendre compte de la diversité des cultures aborigènes contemporaines en Australie. Ces peuples sont toujours en vie et continuent de survivre. L’art est le moyen qu’ils ont choisi depuis les années 60 pour parler avec le monde extérieur.»

Madame Jessica De Largy Healy, Anthropologue et Chercheure associée au Laboratoire d’Anthropologie sociale/Collège de France : «Je souhaite féliciter à nouveau la Fondation pour cette superbe exposition. Le fait qu’il y ait tant de régions différentes d’Australie qui sont représentées permet justement de se rendre compte de la diversité des cultures aborigènes contemporaines en Australie. Ces peuples sont toujours en vie et continuent de survivre. L’art est le moyen qu’ils ont choisi depuis les années 60 pour parler avec le monde extérieur.»

S.E. Monsieur Peter Tesch, Ambassadeur d’Australie en Suisse et patron de l’exposition : «This, I think, must be one of the finest collections of Aboriginal art in Europe!»

S.E. Monsieur Peter Tesch, Ambassadeur d’Australie en Suisse et patron de l’exposition : «This, I think, must be one of the finest collections of Aboriginal art in Europe!»

Monsieur Gérard Burkhardt, Président de la Fondation Burkhardt-Felder Arts et Culture, et S.E. Monsieur Peter Tesch, Ambassadeur d’Australie en Suisse.

Monsieur Gérard Burkhardt, Président de la Fondation Burkhardt-Felder Arts et Culture, et S.E. Monsieur Peter Tesch, Ambassadeur d’Australie en Suisse.

Apéritif, servi dans la cour du Château d’Ivernois avec petits fours et excellents vins de la maison Mauler à Môtiers.

Apéritif, servi dans la cour du Château d’Ivernois avec petits fours et excellents vins de la maison Mauler à Môtiers.

Dennis Nona à «La grange»

novembre 23rd, 2015
L'artiste Dennis Nona devant le musée : «Je me sens en harmonie avec le musée «La grange»

L’artiste Dennis Nona devant le musée : «Je me sens en harmonie avec le musée «La grange»

Vernissage de l’exposition Waï, l’oeuvre gravée de Dennis Nona

novembre 23rd, 2015

Le vernissage de « Waii, L’œuvre gravé de Dennis Nona » a eu lieu samedi, le 2 juin 2012. Plus de 150 personnes se sont déplacées pour apprécier, en première suisse et en présence de l’artiste, l’œuvre majeur de Dennis Nona des Îles du Détroit de Torres, Australie. Cette exposition est organisée en partenariat avec Arts d’Australie – Stéphane Jacob, Paris, The Australian Art Print Network, Sydney et l’Etat de Queensland (QIAMEA), Australie.

 

 

Theresa et Gérard Burkhardt accueillent les invités avant de leur faire découvrir l'exposition.

Theresa et Gérard Burkhardt accueillent les invités avant de leur faire découvrir l’exposition.

 

 

 

Theresa Burkhardt-Felder salue les invités et les introduit à la thématique de l’exposition qu’elle inscrit dans la continuité des deux précédentes : «Avec l’exposition de Dennis Nona (…), «La grange» du château d’Ivernois souhaite livrer une image plus nuancée de l’Australie.» «Dennis Nona vient d’un peuple de la mer. Le paysage marin est rempli d’esprits et c’est dans cette orientation spirituelle qu’a évolué la culture des insulaires du Détroit. C’est de cet univers aquatique que Dennis Nona nous parle non pas en mots mais en images.»

Theresa Burkhardt-Felder salue les invités et les introduit à la thématique de l’exposition qu’elle inscrit dans la continuité des deux précédentes : «Avec l’exposition de Dennis Nona (…), «La grange» du château d’Ivernois souhaite livrer une image plus nuancée de l’Australie.» «Dennis Nona vient d’un peuple de la mer. Le paysage marin est rempli d’esprits et c’est dans cette orientation spirituelle qu’a évolué la culture des insulaires du Détroit. C’est de cet univers aquatique que Dennis Nona nous parle non pas en mots mais en images.»

Claude-Alain Kleiner, Président de la Commune de Val-de-Travers : «Oui, telle la marée, l’œuvre gravé de Dennis Nona vient à la rencontre de notre pays, Theresa et Gérard Burkhardt participent à notre acculturation d’une identité inconnue jusqu’alors, au travers de leurs expositions savamment pensées.»

Claude-Alain Kleiner, Président de la Commune de Val-de-Travers : «Oui, telle la marée, l’œuvre gravé de Dennis Nona vient à la rencontre de notre pays, Theresa et Gérard Burkhardt participent à notre acculturation d’une identité inconnue jusqu’alors, au travers de leurs expositions savamment pensées.»

Philippe Gnaegi, Président du Conseil d'État de Neuchâtel : «Parmi les premiers Suisses à aller en Australie, il y a un nombre important de vignerons neuchâtelois. En s'installant à Môtiers, la Fondation Burkhardt-Felder a ainsi réactivé des liens anciens.»

Philippe Gnaegi, Président du Conseil d’État de Neuchâtel : «Parmi les premiers Suisses à aller en Australie, il y a un nombre important de vignerons neuchâtelois. En s’installant à Môtiers, la Fondation Burkhardt-Felder a ainsi réactivé des liens anciens.»

Paul Wilson, Directeur adjoint à la Mission permanente de l’Australie auprès de l’Organisation des Nations Unies, représentant officiellement l'Australie: «Les aborigènes d’Australie et les Torres Strait islanders possèdent des cultures riches parmi les plus anciennes au monde. Cette exposition qui nous permet de les découvrir, est absolument exceptionnelle.»

Paul Wilson, Directeur adjoint à la Mission permanente de l’Australie auprès de l’Organisation des Nations Unies, représentant officiellement l’Australie: «Les aborigènes d’Australie et les Torres Strait islanders possèdent des cultures riches parmi les plus anciennes au monde. Cette exposition qui nous permet de les découvrir, est absolument exceptionnelle.»

Jaques Hainard, ancien directeur du musée d’ethnographie de Neuchâtel puis de Genève et membre du Conseil de notre Fondation, a témoigné de sa fascination pour l’œuvre de Dennis Nona et pour la démarche pédagogique de Theresa et Gérard Burkhardt à travers le musée La grange: «Je suis toujours dans la position de l’homme de la rue face à l’art aborigène australien mais, grâce à la Fondation Burkhardt-Felder, je progresse.»

Jaques Hainard, ancien directeur du musée d’ethnographie de Neuchâtel puis de Genève et membre du Conseil de notre Fondation, a témoigné de sa fascination pour l’œuvre de Dennis Nona et pour la démarche pédagogique de Theresa et Gérard Burkhardt à travers le musée La grange: «Je suis toujours dans la position de l’homme de la rue face à l’art aborigène australien mais, grâce à la Fondation Burkhardt-Felder, je progresse.»

Dennis Nona (ici en compagnie de son représentant européen, Stéphane Jacob d'Arts d'Australie, Paris) a dédié cette exposition à ses ancêtres et a témoigné de son plaisir à faire connaître sa culture à une audience toujours plus large et en particulier au public suisse : «J’utilise moi-même des moyens modernes pour permettre de parler d’une culture ancienne de façon contemporaine, ceci afin d'éduquer non seulement mon propre peuple, mais aussi les autres Australiens et les gens à travers le monde.»

Dennis Nona (ici en compagnie de son représentant européen, Stéphane Jacob d’Arts d’Australie, Paris) a dédié cette exposition à ses ancêtres et a témoigné de son plaisir à faire connaître sa culture à une audience toujours plus large et en particulier au public suisse : «J’utilise moi-même des moyens modernes pour permettre de parler d’une culture ancienne de façon contemporaine, ceci afin d’éduquer non seulement mon propre peuple, mais aussi les autres Australiens et les gens à travers le monde.»

La découverte de l'exposition est suivie d'un apéritif convivial dans la cour du château d’Ivernois. Une occasion pour beaucoup de faire la connaissance de l'artiste.

La découverte de l’exposition est suivie d’un apéritif convivial dans la cour du château d’Ivernois. Une occasion pour beaucoup de faire la connaissance de l’artiste.

 

Nuit et journée des musées 2014

novembre 23rd, 2015

Promenade dans l’exposition Sky and Desert

novembre 23rd, 2015

 

 

T.B-F._devant_Kudditji

Theresa Burkhardt-Felder devant l’oeuvre de Kudditji Kngwarreye, My Country-Fire, 210x150cm, ©BNJ

 

Vernissage de l’exposition Sky and Desert

novembre 23rd, 2015

Voir le discours de bienvenue de la conservatrice, Theresa Burkhardt-Felder

 

gIMG_2057

Mme Theresa Burkhardt-Felder, conservatrice du musée d’art aborigène «La grange» : «Les toiles présentées dans cette exposition décrivent l’étendue des connaissances détenues par les tribus aborigènes du désert australien.»

iIMG_2076

M. Philippe Gnaegi, ancien conseiller d’état du canton de Neuchâtel : «Les collections que la Fondation Burkhardt-Felder proposent au public sont un exemple remarquable des richesses cachées et méconnues abritées dans notre canton.»

jIMG_2084

M. Christian Mermet, Président de la Commune du Val-de-Travers et responsable de la culture :«Je me suis demandé si en plongeant notre regard dans ces cieux et ces déserts, ce n’était pas notre propre âme que nous contemplions?»

kIMG_2086_01

M. Jacques Hainard, ancien directeur des musées d’ethnographie de Neuchâtel et Genève, membre du conseil de la Fondation Burkhardt-Felder Arts et Culture : «Derrière l’abstraction se révèlent au spécialiste de véritables connaissances cartographiques et topographiques du paysage et du cielage.»

hIMG_2069

M. Thomas Roth, Conseiller et Deputy Head of the Mission of the Australian Embassy for Switzerland : «Here you can see the desert meeting the sky!»

fIMG_2063 aIMG_2031 bIMG_2042 cIMG_2107 dIMG_2052 eIMG_2028 lIMG_2108 mIMG_2097

© Fondation Burkhardt-Felder Arts et Culture 2015