novembre 13th, 2015

(Nouveau site internet en cours de conception…)

Musée « La grange »

Exposition ISLANDS IN THE SEA

Ouverture le dimanche 3 juin, jusqu’au 28 octobre 2018

Vendredi 14h-18h

Samedi 14h-18h

Dimanche 14h-18h

Visites guidées sur demande toute la semaine.

Entrée : CHF 10.-     AVS/étudiants : CHF 8.-     Enfant (<12 ans) : Gratuit     Groupe (à partir de 8 pers.) : CHF 7.-     Visite guidée (sur réservation) : CHF 80.- + tarif entrée

 

 

« Islands in the Sea », un titre évocateur de plages de sable infinies, des eaux d’un bleu profond, d’atolls, d’archipels, de péninsules, de barrières de corail – de paysages verts et luxuriants et des forêts vierges mystérieuses.

Sont représentées dans cette exposition :

– les îles de Melville et Bathurst, terre du peuple Tiwi ;

– l’île d’Elcho, terre du peuple Yolngu et faisant partie du nord-est de la terre d’Arnhem ;

– les îles de Bentinck et Mornington dans le Golfe de Carpentarie ;

– plusieurs îles du Détroit de Torres entre l’Australie et la Papouasie-Nouvelle Guinée.

– Lockhart River, côte orientale de la Péninsule du Cap York

– Daly River près de Darwin ;

– Pormpuraaw, côte occidentale de la Péninsule du Cap York, Golfe de Carpentarie.

Ce sont des îles et des péninsules de tailles, formes et paysages différents mais qui ont en commun un riche héritage et une tradition millénaire. Le résultat est une exposition de grande diversité, rehaussée par l’interprétation d’une ancienne culture par les artistes.

novembre 11th, 2015

Ancienne grange du XVIIIe siècle du Château d’Ivernois

Bâtie en 1721, la grange – dépendance du Château d’Ivernois – a connu entre 2002 et 2006 d’importantes rénovations sous la direction de la Fondation Burkhardt-Felder Arts et Culture pour être transformée en musée.
Son architecture d’origine a précieusement été respectée. L’édifice comprend la particularité de posséder une poutre de 18,22 mètres, la plus longue recensée dans le canton de Neuchâtel (CH).
Passée de grange à musée, son inauguration officielle du 28 juin 2008 par Madame Sylvie Perrinjaquet, conseillère d’Etat de Neuchâtel et conseillère nationale, est venue confirmer ce nouveau rôle du lieu.
Ce cadre enchanteur abrite actuellement les mystères et la singularité de l’art aborigène d’Australie, œuvres issues de la collection de la Fondation Burkhardt-Felder Arts et Culture.

 

 

Collection d’art aborigène australien

Les fondateurs, Theresa et Gérard Burkhardt, d’origine suisse, ont passé vingt-cinq ans en Australie, durant lesquels ils sont devenus des citoyens australiens. Curieux d’en savoir davantage sur l’histoire de leur nouveau pays d’adoption et sur ses premiers habitants, ils découvrent l’art aborigène australien qui les fascine par sa fusion des influences traditionnelles et des interprétations modernes.
De retour en Suisse, ils continuent à supporter la culture autochtone en créant le musée d’art aborigène australien contemporain «La grange». Leur collection importante s’intègre dans la Fondation Burkhardt-Felder Arts et Culture.

 

Le musée «La grange» offre des expositions temporaires, d’environ deux ans, sur des thèmes spécifiques. Ainsi, la première exposition, «Treasures of the Spirit» (Trésors de l’esprit), présentée sous forme de voyage à travers l’Australie, avait pour but de sensibiliser le visiteur à la conception spirituelle des Aborigènes. La deuxième exposition «Visions aborigènes» fut une magnifique célébration de la ‘manière de voir’ des Aborigènes d’Australie, s’appuyant sur la riche diversité et complexité de leur art. En 2012, «La grange» a pu se réjouir de présenter les oeuvres de l’artiste aborigène venu en droite ligne du Détroit de Torres, Dennis Nona. Grâce à ce graveur exceptionnel, nous avons pu découvrir la magie des légendes des îles dont il est originaire. Contrastant avec ce foisonnement de récits mythologiques, notre dernière exposition Sky and Desert, réunit des toiles de grands artistes aborigènes du désert australien dont la sensibilité tout en nuances ne laisse personne indifférent.

Voir le musée en images (Reportage télévisé 2011)

© Fondation Burkhardt-Felder Arts et Culture 2015